Paris, mai 2010, Jeu de Paume

 

C’est en 2010, à Paris, que naît l’idée de Manétiz. Assistant à l’exposition « Lisette Model » au Jeu de Paume, je suis stupéfait par la maîtrise et le talent de l’artiste américaine, par sa façon de fixer la vie des gens, de capturer leurs émotions, de transgresser les limites de la photographie pour atteindre un art que jusqu’ici seul le cinéma était capable d’exprimer. 

Suite à cette expérience saisissante, je décide de donner vie à une marque entièrement dédiée aux arts visuels. Manétiz se donne pour mission de transmettre et de diffuser une grande diversité artistique en proposant des œuvres originales, créées par des auteurs qui ont un seul point commun : un regard nouveau, authentique, affirmé, qui provoque la réflexion et suscite l’émotion, sans chercher à plaire à tout le monde. Une histoire commence, l’histoire d’un regard.

Bernard Pache, Fondateur

 
 

Rencontre avec le fondateur

Lausanne, juin 2016. Autour d'un café, le fondateur de Manétiz nous raconte l'histoire de son dernier projet, le plus personnel. L’aboutissement d’une passion à aimer et à partager l’image, à aimer et partager ce qui est beau et bien fait.

Bernard Pache

EN DEUX MOTS, QU’EST-CE QUE MANÉTIZ ? UNE GALERIE D’ART, UN MAGASIN D’IMAGES, LES DEUX À LA FOIS OU QUELQUE CHOSE D’AUTRE ?

Manétiz est au croisement des deux, mais offre une expérience totalement unique. Tout, du choix des œuvres et des artistes jusqu’à la solution d’accrochage, a été conçu dans les moindres détails pour susciter un coup de foudre durable entre une image et celui qui l’acquiert.

POURQUOI CETTE APPROCHE ?

Parce que je trouve que l’image, d’une manière générale, a perdu beaucoup de son statut. On fait des photos de tout, partout, et tout le temps. Une « œuvre » que l’on achète a, trop souvent, été imprimée industriellement et des centaines d’autres personnes possèdent la même. Manétiz veut prendre le contrepied de cela.

 

EN QUOI MANÉTIZ EST-ELLE DIFFÉRENTE D’UN MAGASIN D’IMAGES COMME IL EN EXISTE BEAUCOUP ET PARTOUT ?

La première différence est que vous ne trouverez au- cune grande série chez Manétiz. Nous ne proposons que des tirages limités à 30 exemplaires maximum. De plus, Manétiz s’adresse à des amoureux d’authenticité et de pureté. C’est un cadeau très personnel que vous vous faites.

Les processus y sont donc très exigeants : choix des œuvres, qualité de la reproduction, packaging, documentation, services... jusqu’au Boîtier à images, sa solution d’accrochage exclusive. C’est une expérience bien différente de celle «grande consommation» proposée par certaines boutiques d’images.

 

PARLEZ-NOUS DE CE BOÎTIER À IMAGES...

Je voulais offrir une expérience extrêmement forte et épurée de l’image. À mes yeux, l’encadrement traditionnel n’y parvient que partiellement, voire pas du tout. Alors je l’ai repensé. Cela peut paraître un peu excessif, mais c’était juste le prolongement naturel de ma démarche ! Deux inspirations m’ont guidé pour cette innovation. La première est la projection d’un film au cinéma : un environnement totalement neutre fait de noir et d’une image, tout simplement. La seconde, ce sont les magnifiques portfolios que le magazine Animan a introduits dès sa création : une série de pages noires, chacune portant une seule photo.

DANS LES DEUX CAS, SEULE L’IMAGE COMPTE ET LE RESTE EST «EFFACÉ» !

Exactement. J’ai conçu le Boîtier à images pour qu’il magnifie l’image de la même manière, pour qu’il aille à l’essentiel : matériaux taillés dans la masse, image affleurante... il sait s’effacer, pour que rien ne s’interpose entre l’œuvre et celui qui la regarde.

LES ŒUVRES PROPOSÉES SONT DONC AUTHENTIFIÉES ?

Bien sûr. Manétiz remet un certificat d’authenticité qui utilise les mêmes technologies de sécurité que ceux de l’horlogerie, par exemple. De plus, grâce à un QR code personnalisé, toutes les informations sur une œuvre sont consultables depuis un smartphone. L’œuvre est également accompagnée d’un magnifique carnet qui parle d’elle et de son auteur. Ces documents contribuent, eux aussi, à donner à la création choisie toute la valeur qu’elle mérite. Ils font partie de l’expérience Manétiz.

Lausanne, juin 2016.