Odile Meylan

 

Née à Lausanne en 1972, Odile Meylan devient d'abord institutrice mais, très vite, une envie d’aller plus loin l'attire. Elle pose ses craies, saisit son sac à dos et part faire le tour du monde. De retour en Suisse, elle achète son premier boîtier reflex et se lance dans la photographie. Autodidacte et passionnée, elle suit des cours du soir, travaille comme assistante de divers photographes et part enfin se perfectionner à l'International Center of Photography (ICP) de New York. En 2002, Odile est engagée par le quotidien 24 Heures. Pour ce journal, elle réalise des milliers de clichés. Parallèlement, elle multiplie les collaborations, effectuant des reportages aux quatre coins du monde pour le magazine Animan ainsi que les ONG Medair et Terre des Hommes.

 

Les collections

 

JAMAÏQUE

La collection « Jamaïque » est l'extrait d'un reportage réalisé en 2011 avec Marc Ismail, producteur de reggae et compagnon d'Odile Meylan. Ensemble, tous deux ont parcouru la ville de Kingston, l'une des plus violentes au monde, pour photographier d'anciens théâtres et cinémas. Ceux-ci foisonnaient dans les années 70-80, âge d'or de la musique reggae avec Bob Marley. Les quartiers où ces salles sont situées se sont depuis transformés en ghettos, si dangereux que leurs habitants les ont désertés. Pour prendre ces photos, Odile a dû être accompagnée par un artiste qui habite lui-même les lieux, Prince Allah, ainsi que par Seymour, un chauffeur de taxi.

 

QUEEN ELIZABETH

La série « Queen Elizabeth » relate une traversée effectuée en janvier 2006 sur le paquebot du même nom. De Southampton à New York, durant cinq jours de croisière, l'artiste a déambulé à bord du navire, entièrement libre de photographier tout ce qu'elle souhaitait. Accompagnée d'un membre de l'équipage, elle a découvert les coulisses du bateau, ses endroits les plus cachés et ses cales, là où les matelots réparent, ajustent et travaillent, jour après jour. Retiré de la navigation depuis 2008, le Queen Elizabeth II se trouve désormais à Dubaï, où il sera bientôt transformé en hôtel flottant. Cette série raconte l'une de ses dernières années de service.