Claude Dussez

 

Aussi loin que ses souvenirs le transportent, Claude Dussez a le sentiment que la photographie a toujours été présente dans sa vie. Son œil a toujours cadré les instants de son quotidien. Cadré pour n’y saisir que l’essentiel ; cadré pour raconter des histoires.

C’est en 2009, en autodidacte, que ce sentiment est devenu une réalité. Depuis, Claude a rencontré pas moins de deux cents artistes au cœur de leur intimité créatrice pour le projet Artistes/CH ; il a travaillé pour des rencontres musicales dont Paléo Festival, Sion Festival, Cully Jazz Festival ; il a saisi des lieux et des regards lors de ses voyages, mais surtout, il a continué de raconter des histoires. Selon lui, la photographie est un acte instinctif où il faut juste laisser une petite place au hasard, pour que celui-ci s'occupe de tout le reste.

 
 

Les collections

 

MUSIQUE

Même si elles se distinguent par leurs sujets, les quatre collections que Claude Dussez propose pour Manétiz sont habitées par le même regard. Un regard immersif, contemplatif, instinctif. Passionné par les arts de la scène qu'il a lui-même pratiqués, Claude Dussez propose ici des photographies en situation de concert ou de représentation. Bien que le photographe n'ait aucun contact direct avec les artistes qui se produisent sur scène, bien qu'il soit souvent entouré de milliers de spectateurs, il essaie pourtant de créer une certaine intimité avec les musiciens et les comédiens. À l'affût, tous les sens en éveil, il cherche à capter le moment qui en dira plus que mille mots. À regarder ces images, on a ainsi comme l'impression de tisser avec ces artistes quelque chose de très personnel.

 
 

PAYSAGE

Même si elles se distinguent par leurs sujets, les quatre collections que Claude Dussez propose pour Manétiz sont habitées par le même regard. Un regard immersif, contemplatif, instinctif, qui se dévoile autant dans les portraits que lorsqu'il s'intéresse aux paysages. Ici, ce que le photographe essaie de saisir, ce sont des lieux extrêmement connus, vus et revus des millions de fois, au sujet desquels il souhaite raconter une nouvelle histoire, amener un autre regard. On remarque ainsi dans ces vues l'intention constante de se laisser surprendre, sans idée préconçue. Et plus particulièrement, pour peu qu'on s'y attarde, on voit à quel point les traits que la nature a à nous offrir sont semblables à ceux qui dessinent le visage humain.

 
 

PORTRAIT

Même si elles se distinguent par leurs sujets, les quatre collections que Claude Dussez propose pour Manétiz sont habitées par le même regard. Un regard immersif, contemplatif, instinctif. Dans sa série de portraits, Claude Dussez accompagne des artistes dans leur travail, leur quotidien, leurs préparatifs avant un spectacle. Sans pose et sans mise en scène, plongé avec eux dans cet instant, il sait se faire oublier pour saisir des moments uniques — des moments d'attente, de concentration, d'interrogation et de doute parfois. Créant une véritable intimité avec ses sujets, il transmet dans ses clichés des nuances et des traits qui dévoilent une toute nouvelle perspective sur les personnalités photographiées.

 
 

URBAIN

Même si elles se distinguent par leurs sujets, les quatre collections que Claude Dussez propose pour Manétiz sont habitées par le même regard. Un regard immersif, contemplatif, instinctif, qui se dévoile autant dans les portraits que lorsqu'il s'intéresse aux paysages urbains. Ici, ce que le photographe essaie de saisir, ce sont des lieux et des monuments extrêmement connus, vus et revus des millions de fois, au sujet desquels il souhaite raconter une nouvelle histoire, amener un autre regard. On remarque ainsi dans ces vues de villes l'intention constante de se laisser surprendre, sans idée préconçue.